BLA

NT

NZ

TLS

Respecter les accords signés

Respecter les accords signés

…et ce n’est pas un poisson d’avril !

En début de négociation ce mercredi 1er avril, les organisations syndicales dont la CFE-CGC ont interpelé la Direction pour lui signifier leur incompréhension et désaccord total vis-à-vis de mesures décidées, imposées par certains établissements, secteurs ou managers.

Il ne se passe pas une journée sans que des salariés remontent à la CFE-CGC des demandes de leurs managers pour poser des congés dès la première semaine d’avril.

Ajouté à cela, est arrivée la volonté d’autres de vouloir imposer une journée non-travaillée à tous les télétravailleurs, au nom de la solidarité ! Ceci partant d’une erreur d’interprétation de l’avenant à l’accord « heures perdues à récupérer », démontrant que les accords signés ne sont pas compris voire lus.

Pour la CFE-CGC, le télétravail n’est pas une faveur mais seulement une manière différente de travailler qui répond aux exigences sanitaires de cette crise et à l’impératif de poursuivre les activités pour assurer la continuité des opérations.

La Direction a reconnu que ces initiatives locales étaient en contradiction avec les termes de notre accord.

Elle s’est engagée à stopper les interprétations déviantes et à faire scrupuleusement respecter les accords négociés.