BLA

NT

NZ

TLS

Élections TPE, votre conjoint(e), vos enfants, vos amis sont peut-être concernés.

Élections TPE, votre conjoint(e), vos enfants, vos amis sont peut-être concernés.

Du lundi 22 mars au mardi 6 avril.

Du 22 mars au 6 avril, près de 5 millions de salariés des Très Petites Entreprises sont appelés à voter pour le syndicat de leur choix afin d’être représentés, défendus et conseillés.  

Les élections professionnelles dans les Très Petites Entreprises (moins de 11 salariés) permettent à près de 5 millions de salariés des TPE, qui n’ont pas de représentants dans leur entreprise ni de comité social et économique (CSE), de pouvoir voter pour le syndicat de leur choix afin d’être représentés, défendus et conseillés.

Les résultats du scrutin détermineront en effet les syndicats habilités, au niveau interprofessionnel et dans chaque branche professionnelle, à représenter les salariés des TPE pour défendre leurs droits : salaires, conditions de travail, temps de travail, indemnités de rupture en cas de licenciement ou de départ en retraite, etc.

Les résultats de l’élection permettront par ailleurs aux syndicats :
– de désigner les conseillers prud’hommes qui défendent les salariés des TPE en cas de conflit avec l’employeur ;
– de siéger dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI), chargées d’informer et de conseiller les salariés sur leurs droits au travail.

COMMENT SE PASSE LE VOTE ?

Après plusieurs reports en raison de la crise sanitaire, le scrutin est programmé du lundi 22 mars au mardi 6 avril. Comme pour les précédentes élections de 2012 et de 2017, les électeurs sont appelés à voter « sur sigle », c’est-à-dire en désignant un syndicat et non une liste de personnes candidates. Le vote se fait sur internet ou par courrier (plus d’infos ici).

 
Pour vos droits, voyez grand : votez CFE-CGC !